L’abécédaire de la dératisation à Bouqueval.

Tarif fixe !
Résultat garanti !

Stoppons-les-rats.com, partenaire de votre dératisation à Bouqueval. En cas d’invasion de rats et souris, il est nécessaire d’intervenir rapidement pour les éradiquer !

Pour toute dératisation ou désourisation sur Bouqueval (95720), notre expert dératiseur le plus proche de vous se trouve à Gonesse, à environ 4 km.

Besoin d'un dératiseur : contactez-nous ou appelez nous au 01 85 78 27 86.

Vous recherchez sur Internet les termes : dératisation Bouqueval, désourisation Bouqueval, destruction rat Bouqueval, éradication rat Bouqueval, élimination rat Bouqueval, détruire rat Bouqueval, éliminer rat Bouqueval... pas de panique, notre société de professionnels vous apportera la meilleure solution.

Certiphyto
Ministère de l'agriculture
Devis gratuit

Prix dératisation Bouqueval :

Tarif TTC avec TVA à 10%.

Tarif dératisation, désourisation Bouqueval :
SurfaceTarif TTCFrais de déplacement
AppartementÀ partir de 99 € *Gratuit, intervention depuis Gonesse
PavillonÀ partir de 149 € *Gratuit, intervention depuis Gonesse
* Tarif en fonction du niveau d'infestation, de la superficie et de la configuration des lieux.
Avant toute intervention nous évaluons la situation et effectuons un devis gratuit.
Contrats dératisation restaurants, hôtels, commerces, bureaux à Bouqueval :
SurfaceTarif HTFrais de déplacement
Jusqu'à 100 m²790 € *Gratuit, intervention depuis Gonesse
Jusqu'à 200 m²1390 € *Gratuit, intervention depuis Gonesse
Jusqu'à 300 m²1980 € *Gratuit, intervention depuis Gonesse
* Prix HT, 3 passages annuel.
Autres tarifs dératisation Bouqueval :
DétailTarif TTCFrais de déplacement
Rebouchage par mousse raticide36 €Gratuit, intervention depuis Gonesse

Dératisation, désourisation à Bouqueval : contactez-nous !

ou appelez nous au 01 85 78 27 86

Vous jugez nos prestations :


Note issu d'un questionnaire de satisfaction après intervention (mise à jour le 24/02/2020).

Note 4,4 sur 5 pour 126 votes

Éliminer les rongeurs et éviter la réapparition d'une infestation est une tâche difficile. Cela accentue la nécessité de faire appel à une assistance professionnelle pour contrôler et éliminer les rongeurs. L’entretien adéquat de vos installations sanitaires peut fortement contribuer aux mesures préventives pour lutter contre la prolifération des souris et des rats.

Avant d’engager toute opération de dératisation, vous devez bien étudier votre environnement et détecter tout signe d’une infestation de rats. A partir de là, vous pouvez prendre des mesures pour vous en débarrasser vous-même ou pour solliciter les services des professionnels si la tâche s’annonce ardue.

Voici quelques informations qui vont grandement vous aider dans vos opérations de dératisation.

Comment différencier rat et souris en cas d’invasion ?

Dans votre intérieur, qu’il s’agisse d’une maison, d’un appartement, ou d’un lieu professionnel, vous pouvez rapidement être envahis par des rats ou des souris. Ces mammifères pèsent jusqu’à 600g pour les rats, et peuvent mesurer jusqu’à 30 cm. Les souris sont nettement plus petites puisque leur poids avoisine les 20g, et leur taille se limite à 7 cm en moyenne.

Toutefois, souris ou rat, il faut savoir que les femelles atteignent leur maturité sexuelle vers l’âge de 2 mois, et qu’elles mettent au monde environ 50 petits par an. Bien que ces rongeurs ne vivent que 4 ans en moyenne, ils peuvent constituer une véritable colonie en peu de temps.

Les rongeurs creusent des galeries pour se déplacer ou fabriquer leurs nids dans les recoins de votre maison. Pour cela, ils utilisent tout ce qu’ils peuvent trouver, allant du simple bout de carton aux blocs d’isolation, en passant par le rembourrage de vos coussins, et bien d’autres.

Il s’agit d’animaux omnivores, ils mangent donc toute la nourriture qui se trouve dans les poubelles, les canalisations, ou dans votre cuisine si elle leur est accessible.

Comment reconnaître une invasion de rongeurs et quelles en sont les conséquences ?

Saviez-vous qu’il existe plusieurs indices qui vous permettent de penser à la présence de rats ou de souris chez vous ? Voici les principaux :

  • odeur peu agréable d’ammoniaque, qui correspond à l’urine des rongeurs.
  • votre maison n’est pas silencieuse la nuit, vous entendez nettement des bruits de passage ou de grattements derrière les murs.
  • vous remarquez la présence de fil rongés
  • vous pouvez retrouver des cavités creusées dans les parois isolantes de votre habitation
  • vous vous rendez compte que des denrées alimentaires ont été déplacées voir fouillées.
  • vous retrouvez des traces de pattes sur le sol de votre habitation.

Ces différents signes peuvent indiquer qu’il y a une présence importante de souris voire de rats dans votre logement.

Sachez que ces animaux peuvent transmettre des maladies infectieuses potentiellement graves et causer des problèmes à vos animaux domestiques comme une invasion de tiques ou de puces.

On oublie souvent de citer un effet délétère qui est la fragilisation des fondations d’une maison, à cause de l’existence de nombreuses galeries sous terre ou à l’intérieur des murs.

Donc, si vous retrouvez des aliments grignotés ou si vous entendez de petits cris ou des bruits de grattage, n’attendez pas pour faire passer un expert qui déterminera la présence ou non de rongeurs indésirables.

Par conséquent, Il est donc très important d’agir dès les premiers signes de présence. En effet, ces mammifères se reproduisent très rapidement. Une portée de rats peut facilement compter une trentaine d’individus. Ainsi, un couple peut potentiellement être à l’origine d’une population de 250 000 rats en moins de 3 ans !

3 bonnes raisons d’éliminer les rats à Bouqueval

La dératisation à Bouqueval ne vous inquiète pas ? L’idée n’est pas de tirer la sonnette d’alarme et de vous faire peur. Il s’agit simplement d’attirer votre attention sur l’importance de la destruction des rats à Bouqueval.

1. Les maladies

Les rats sont vecteurs de maladies pour l’homme. L’exemple le plus emblématique est évidemment la peste. Même si cette dernière a disparu en France, les rongeurs demeurent un risque réel pour la santé humaine.

Vous vous demandez comment les rats et les souris sont l’origine de la propagation de certaines maladies ? C’est extrêmement logique. Les agents pathogènes sont véhiculés par la salive, les excréments ou l’urine de ces rongeurs. La transmission à l’homme est souvent juste le fruit du toucher. Il suffit que vos mains entrent en contact avec une surface infectée ou directement avec l’animal. Par conséquent, le lavage des mains est primordial pour se prémunir. Des maladies sont également véhiculées par le biais de parasites (puces, tiques) dont les rongeurs sont les hôtes.

Malgré les croyances, les rats sont des créatures très propres. Ces rongeurs passent leur temps à se nettoyer. Pourtant, ils transportent malgré eux des bactéries et des virus. Ainsi, les rats et les souris diffusent les maladies graves suivantes :

  • Rage,
  • Ver solitaire,
  • Typhus,
  • Leptospirose,
  • Salmonellose,
  • Tuberculose,
  • Escherichia Coli,
  • Fièvre hémorragique,
  • Trichinose.

2. Des dégâts potentiels importants

Le saviez-vous ? L’émail des dents des rats est plus résistant que des métaux comme le cuivre et l’acier. Par conséquent, pas grand-chose ne leur résiste. C’est donc un vrai cauchemar pour nos habitations et nos infrastructures. Bois, béton, plastique… Aucun obstacle n’est insurmontable pour leur quête de nourriture.

Dans les bâtiments, les fils électriques sont souvent attaqués par ces petites bêtes. Du coup, c’est un risque de court-circuit important. En effet, la dégradation des installations électriques par les rats et les souris représentent un risque d’incendie sérieux.

Par ailleurs, une dégradation importante de la plomberie est possible. Des cas de pollution sont alors à craindre pour certaines usines.

Les rats creusent également de nombreuses galeries. Une infestation importante fragilise ainsi les fondations d’un bâtiment. L’extermination des rats à Bouqueval relève donc d’une mission importante pour la protection de l’urbanisme de la ville.

3. Une obligation réglementaire

Les propriétaires immobiliers privés ou publics ont le devoir de lutter contre l’invasion des rats et des souris. En effet, la circulaire du 9 août 1978 impose de se protéger contre les nuisibles. Les rongeurs sont évidemment concernés par ces dispositions légales.

Tout cela est précisé au niveau local par le règlement sanitaire départemental autour de 3 règles de base :

  • Il est impératif d’éviter d’attirer les rongeurs avec une accumulation de déchets,
  • Un contrôle régulier des propriétaires d’une présence anormale de rongeurs est exigé,
  • En cas d’infestation, il est nécessaire d’engager les moyens de lutte nécessaires et de désinfecter les lieux.

La dératisation à Bouqueval n’est pas à prendre à la légère. En cas d’infestation importante, il est nécessaire de contacter les services de ville pour une intervention dans le réseau d’assainissement ou sur l’espace public.

Pour les professionnels de l’alimentation, des dispositions supplémentaires sont de rigueur. En effet, ils doivent s’assurer que les aliments produits ou distribués sont propres à la consommation. Ainsi, il faut éviter la contamination des agents pathogènes par les rongeurs. Cependant, les moyens employés restent libres, dans le respect de la législation.

Les incidences pour les professionnels : hôtel, restaurant, magasin d’alimentation sur Bouqueval

Pour les tenanciers des structures de restauration et des hôtels, la présence des rats et des souris ne peut qu’être néfaste. Et cet aspect néfaste se traduit principalement sur deux points à savoir l’image de l’institution et la salubrité.

Que le restaurant ou l’hôtel soit salubre en apparence, la présence de souris et de rats peut affecter le niveau de standing de l’établissement. Cela se reflète aussi sur le plan de la salubrité et donne le sentiment que les mesures d’hygiène ne sont pas respectées.

Les conséquences pour les propriétaires immobiliers à Bouqueval

Outre les obligations légales, les propriétaires sont concernés économiquement. En effet, les dégâts potentiels sont importants. Ainsi, les frais de réparation risquent de mettre en difficulté financièrement les propriétaires.

Si vous êtes propriétaire-occupant, vous devez être attentif au moindre signal de présence de rongeur. Outre les conséquences économiques, les rats font souvent l’objet de phobies. Il est donc de votre devoir de protéger votre famille contre les nuisances de ces rongeurs.

Par ailleurs, les propriétaires-bailleurs sont pleinement concernés. En effet, ils ont des responsabilités vis-à-vis des locataires. Ils sont dans l’obligation de prendre les mesures nécessaires pour la lutte contre les rats à Bouqueval, et ce de manière continue. Par conséquent, la vérification des installations en place est à réaliser périodiquement (cave, vide sanitaire, local à poubelles, etc.).

Dératisation pour les locataires à Bouqueval

Les locataires sont également invités à veiller sur la présence anormale de rats ou de souris. Comme occupant, ils sont les mieux placés pour réaliser un signalement au propriétaire ou au syndicat de propriété. Le propriétaire est alors en mesure d’engager une action curative.

Comment se débarrasser des rongeurs pour les particuliers ?

Extermination des rats à Bouqueval : principes de lutte

Pour se débarrasser efficacement de ces rongeurs, il est utile de bien comprendre leur comportement.

Trois éléments essentiels sont nécessaires aux rongeurs pour survivre et se reproduire :

  • l’eau,
  • la nourriture,
  • un abri.

Avec ces 3 facteurs de risques réunis en même temps, l’infestation par des rongeurs devient fortement probable. La solution est donc de réduire autant que possible les sources possibles de nourriture et les habitats potentiels. Les actions ayant pour but d’empêcher le déplacement des rongeurs sont également efficaces. En cas d’infestation avérée, il est nécessaire de mettre en place un traitement curatif en vue d’une éradication.

Prévenir vaut mieux que guérir

De manière générale, il est préférable de prévenir une invasion de rongeurs plutôt que de devoir la traiter. Quelques gestes vous permettront de les dissuader.

Certaines herbes aromatiques comme la menthe, la sauge ou encore le laurier sont connues pour repousser les rongeurs. De même, les chats (et leur litière !) sont des répulsifs naturels. Certaines huiles essentielles peuvent également être utilisées.

Il est également prudent de laisser un habitat propre : ne pas laisser de miettes alimentaires, fermer ses poubelles, ranger les restes de nourriture...

Il est important aussi de colmater ou grillager tout passage donnant sur l'extérieur (trou, fissure, tuyau).

Comment se débarrasser et éliminer par nous-même souris et rats à Bouqueval ?

Une des meilleures solutions serait d’adopter un chat ! Mais sachez que l’animal n’est peut-être pas toujours conciliant, et le but n’est pas de l’adopter exprès pour régler votre problème.

Utiliser des produits chimiques pour éliminer les rats à Bouqueval

Un appât mortel, qui est en plus bon marché : mélanger de la farine, du plâtre et du cola. Très efficace en début d’invasion, il le sera beaucoup moins si vous avez des dizaines de rongeurs chez vous. Vous pouvez aussi utiliser de la mort-aux-rats, mais sachez que c’est assez dangereux pour vous, tout particulièrement si vous avez des enfants ou des animaux qui auront tôt fait d’y toucher.

Pour éloigner les rongeurs, vous pouvez user d’huile essentielle de laurier, de menthe, ou encore de citronnelle. Attention toutefois à ce que les rats ou les souris ne finissent pas par s’y habituer, sinon ils reviendront rôder dans les parages.

Utiliser de bonnes vieilles méthodes mécaniques pour détruire les rats à Bouqueval

  • La tapette manuelle ou automatique fonctionne très bien si elle est bien placée. Un appât sera du meilleur effet.
  • Pourquoi ne pas placer un piège électrique dans un appât ?
  • Avec le principe de l’appât, vous pouvez aussi placer une cage. Utile si vous ne souhaitez pas tuer l’animal.
  • Un appareil à ultrasons, dont l’efficacité reste encore à prouver, serait capable également de repousser les rongeurs.

Faites confiance à stoppons-les-rats.com !

Bien que dératiser par soi-même est une bonne idée, surtout d’un point de vue économique, il arrive parfois que le résultat ne soit pas à la hauteur de vos attentes et souvent, après quelques tentatives, l’invasion reste là, malgré tout, et/ou revient de plus belle ! Pour éradiquer sérieusement les rats et les souris à Bouqueval, il peut être intéressant de faire appel à un professionnel de l’extermination de nuisibles.

Nos compétences sont certifiées pour l'élimination des rats à Bouqueval :

  • Notre société est approuvée par le ministère de l'Agriculture et de la Pêche ;
  • L'agence certifiée Ecophyto 2018 nous a attesté de son autorisation quant à l'utilisation de produits phytopharmaceutiques ;
  • Le certificat n°018051 – mis à jour le 24/11/2017 pour une durée de 5 ans - de l'agence certifiée BIOCIDE détermine et encadre l'utilisation de plusieurs produits biocides, spécifiquement réservé à l'utilisation professionnelle ;
  • Le certificat n°0F-0068-20656 de l'agence certifiée Certiphyto prouve notre compétence à employer les pesticides et les produits pharmaceutiques ;
  • Le certificat de l'agence certifiée CEPA prouve l'expertise de nos techniciens. Il atteste du savoir-faire de nos opérations et de leur traçabilité.

Que vous soyez un particulier ou un professionnel, nous prenons en charge votre dératisation à Bouqueval afin de vous débarrasser des rongeurs nuisibles, qu’il s’agisse de souris ou de rats. Dès la première prise de contact, nous établissons un devis et inspectons le lieu afin d’appliquer le traitement le plus adapté à votre situation. Nous assurons ensuite le suivi jusqu’à ce que ce vous soyez définitivement débarrassé des souris ou des rats et entièrement satisfait. Pour une dératisation rapide et efficace, contactez-nous dès maintenant.

Dératisation Bouqueval
Dératiseur Bouqueval
Rat Bouqueval

Constats sur la présence des rats en Île-de-France

La prolifération des rats en Île-de-France est constatée dans plusieurs villes. Paris, déjà durement touchée par ce phénomène, a mis en place un grand nombre d’actions pour tenter de les éradiquer.

Seulement, les travaux du projet “Le Grand Paris Express”, font que les populations de rongeurs vivant dans les sous-sols sont dérangées. Ils sont à la recherche de nourriture et de nouveaux endroits où s’établir.

Le rat présent en Île-de-France est le rat brun ou également appelé surmulot. Il est très présent en ville contrairement à son cousin le rat noir qui préfère la campagne.

Le rat brun est omnivore avec une tendance carnivore. Son régime alimentaire s’adapte parfaitement aux déchets qu’il trouve dans les villes.

Désormais, les Franciliens constatent la présence des rats bruns un peu partout. Ils sont visibles dans les rues, les parcs, les caves, mais aussi dans les habitations et les immeubles et parfois jusque dans les toilettes !

Les villes les plus touchées

La ville de Paris a lancé une campagne de dératisation et souhaite que les villes d’Île-de-France rejoignent cette initiative pour venir à bout des nuisibles. Malheureusement, les nombreux témoignages confirment la présence envahissante des rats.

Le Val-de-Marne

Les villes du Val-de-Marne telles que Créteil, Nogent-sur-Marne ou encore Maisons-Alfort, enregistrent une augmentation du nombre de signalements et de plaintes liés aux rongeurs.

Les usagers des transports en commun n’hésitent plus à manifester leur agacement. Ils côtoient les rongeurs au quotidien et sont parfois obligés de s’arrêter pour les laisser passer.

Le Val-de-Marne est directement impacté par le chantier du Grand Paris Express, qui en dérangeant les colonies de rats, les a rendus plus visibles. Ils sont aperçus principalement tôt le matin ou à la tombée du jour.

À Maisons-Alfort, les travaux d’interconnexion avec la future ligne 15 à Vert-de-maisons ont déjà eu un effet sur l’augmentation des nuisibles.

De plus, les secteurs situés près des berges ou des rails de train sont les plus exposés. Les crues les font remonter et les terre-pleins sont idéals pour qu’ils puissent creuser leurs terriers.

Le bois de Vincennes

Les communes en périphérie du bois de Vincennes cumulent les espaces privilégiés par les rats : les berges et le bois. Elles ont décidé de soutenir la ville de Paris dans le projet de dératisation.

Le territoire Paris Est Marne & Bois organise deux fois par an des actions de grande envergure pour toutes les villes. Seulement, pour gagner en efficacité, il est impératif de s’attaquer au fond du problème. Ainsi, les actions doivent être dirigées sur ce qui les attire et ce qui favorise la reproduction : les sources de nourriture et les terriers.

Les témoignages des habitants d’Île-de-France

La prise de conscience de l’invasion des rats sur Paris et en Île-de-France, ainsi que les actions mises en place par les villes, n’ont pas eu réellement d’impact. En effet, les nombreux témoignages d’habitants qui ne supportent plus de vivre avec les rongeurs au quotidien sont encore trop nombreux.

La ville de Gentilly

Dans la ville de Gentilly, les habitants de la rue des 4-Tours ont observé une augmentation significative du nombre de rats. Ils se promènent en permanence sur les tuyaux et les murs des caves, malgré la multitude de pièges.

Dans certaines résidences, les personnes n’osent plus se rendre dans le local à poubelles et déposent leurs sacs devant, à même le sol.

Un riverain qui habite le quartier depuis 19 ans, a été victime de leur nuisance. Il a retrouvé les câbles de sa voiture rongés par des rats. Il n’avait jamais été confronté à ce type de situation auparavant.

En effet, les rats ont leurs dents qui poussent continuellement ; ils sont obligés de ronger des matériaux durs pour les limer. Ils sont capables de s’attaquer à de gros tuyaux et peuvent même provoquer des fuites d’eau ou de gaz.

La ville de Courbevoie

Les témoignages d’habitants de certains immeubles à Courbevoie font froid dans le dos. Ces personnes constatent la présence des rats dans leur logement, parfois, même après l’intervention de sociétés de dératisation. C’est dire l'ampleur de l’invasion !

Une locataire se bat depuis trois ans pour que les caves soient rénovées, le local à poubelles soit condamné et les parcelles d’herbes soient cimentées, dans son immeuble. Le but est d’éviter que les rats continuent de faire leurs nids et puissent creuser jusque dans les caves.

Il est important de définir des actions groupées et de fournir de réels efforts de la part de tous, pour venir à bout de cette situation.

La ville de Levallois

Les habitants de Levallois ne sont pas en reste et constatent également l’invasion des nuisibles.

Dans certaines résidences, les rats atteignent les balcons. Il est alors devenu impossible d’ouvrir les fenêtres, sans courir le risque de les laisser rentrer.

Ils se baladent très souvent la nuit dans les rues, près des restaurants et à côté du cinéma, mais pas seulement.

De nombreuses mères de famille ont remarqué leur présence dans les parcs et les espaces de jeux pour les enfants. Ils s’habituent à la présence des hommes et ne sont plus effrayés.

Ces femmes restent très vigilantes et inspectent les lieux avant de laisser leurs enfants jouer.

La ville d’Argenteuil

Dans l’une des résidences de la ville, les résidents sont exaspérés, car le sujet principal de conversation est la présence des rats. Ils grouillent dans le quartier, s’infiltrent dans les poubelles et sont agressifs si quelqu’un a le malheur de les surprendre.

Le cas le plus surprenant jamais recensé est l’infiltration des rongeurs dans une voiture. Les faits décrivent une personne ayant rangé ses achats alimentaires dans le coffre et qui a retrouvé ses sacs de courses éventrés et l’un des sièges de son véhicule rongé. Cela montre de quoi les rats sont capables pour atteindre de la nourriture.

La ville d’Argenteuil explique en partie le problème d’invasion par sa proximité avec la Seine et les travaux.

Seulement, le comportement des habitants doit également changer et chacun doit se responsabiliser afin de ne pas permettre aux rats de s’alimenter. La bonne gestion de ses déchets est primordiale pour pouvoir lutter contre la prolifération des rongeurs sur le long terme.

Val-d'Oise (95) : Carte de l'implantation de nos collaborateurs

Val-d'Oise : Carte de nos collaborateurs

Fiche sur Bouqueval

Bouqueval

95720

95094

Val-d'Oise (95)

300 habitants (2013 INSEE)

282 hectares

89 mètres

49.0223417404, 2.42997422795

Dératiseur dans les villes proches :

Dératisation Arnouville, Dératisation Bonneuil-en-France, Dératisation Châtenay-en-France, Dératisation Fontenay-en-Parisis, Dératisation Garges-lès-Gonesse, Dératisation Gonesse, Dératisation Goussainville, Dératisation Le Mesnil-Aubry, Dératisation Le Plessis-Gassot, Dératisation Le Thillay, Dératisation Louvres, Dératisation Mareil-en-France, Dératisation Piscop, Dératisation Roissy-en-France, Dératisation Saint-Brice-sous-Forêt, Dératisation Sarcelles, Dératisation Vaudherland, Dératisation Villiers-le-Bel, Dératisation Écouen, Dératisation Ézanville.

Devis gratuit
Bouqueval

éradication de rats.

Contactez-nous